← Tous les projets
Examen de l'étude sur les projets pilotes de mobilité automatisée
Projet

Examen de l'étude sur les projets pilotes de mobilité automatisée

Localisation
Fribourg
Année de lancement (s)
2023
État du projet

Complétés

Membres impliqués

Ce projet présente un examen des études pilotes antérieures menées dans un scénario réel pour évaluer l'acceptation et l'expérience des utilisateurs des services de mobilité des véhicules autonomes (AV). L'analyse comprend un examen systématique des études précédentes publiées dans la littérature scientifique et une analyse des rapports des études menées en Suisse et publiées sur le site Web OFROU . Notre analyse s'est concentrée sur les paramètres et les caractéristiques de l'étude, les types de véhicules, les types d'utilisateurs qui ont évalué les véhicules et les variables mesurées dans chaque étude.

Nous avons constaté une lacune importante dans la littérature scientifique en ce qui concerne l'obtention de données significatives sur l'acceptation et l'expérience des utilisateurs de services de mobilité audiovisuelle dans des scénarios réels. En effet, nous avons constaté que peu de résultats d'essais pilotes étaient publiés dans la littérature scientifique et que les essais publiés différaient largement en termes de méthodes d'évaluation et de cadre d'étude, rendant impossible une comparaison des différentes études et une méta-analyse des résultats obtenus jusqu'à présent.

Si l'on considère les résultats généraux des études trouvées dans la littérature, les véhicules autonomes ont fait l'objet d'un retour d'information positif en matière de sécurité et de confort. Parmi les difficultés rencontrées, citons les problèmes d'évolutivité et les inquiétudes concernant les comportements de freinage et les vitesses limitées des services. Les expériences positives des utilisateurs, la confiance accrue et la volonté de payer pour les services AV ont été observées, influencées par des facteurs tels que la facilité d'utilisation, l'attitude et l'exposition à la technologie AV. Des facteurs contextuels tels que les conditions météorologiques et la concurrence avec les services existants ont influencé l'utilisation de l'AV, et les perceptions du public ont montré des variations régionales et selon les cas d'utilisation. Dans l'ensemble, les AV ont été accueillis positivement, avec une grande satisfaction et une volonté de les utiliser dans divers scénarios.

Un résultat important de notre étude est le manque d'articles scientifiques présentant les résultats d'études pilotes antérieures par rapport à la longue liste de projets pilotes en cours dans le monde.

Au vu des résultats de notre examen, nous avons formulé quelques recommandations à l'intention des membres de SAAM . Plus précisément, nous suggérons ce qui suit

  • créer un cadre d'essai commun pour évaluer et comparer les différents services de mobilité audiovisuelle en Suisse,
  • de bien concevoir les études pilotes avec les scientifiques et de publier les résultats dans des revues ou des conférences scientifiques,
  • de déployer davantage d'essais publics d'AV, car ils sont essentiels pour aider les utilisateurs à acquérir les connaissances nécessaires à l'évaluation puis à l'adoption de ces services,
  • de commencer les essais en tant que services gratuits pour les utilisateurs, jusqu'à ce qu'une confiance et une habitude adéquates soient instaurées au sein de la population,
  • évaluer l'acceptation et l'expérience de personnes présentant des caractéristiques sociodémographiques différentes, comme l'âge, le sexe et l'éducation, qui peuvent influer sur la volonté d'utiliser ces services,
  • éviter la présence de personnel à bord du véhicule pendant les études pilotes, si l'objectif est de retirer ce personnel du véhicule à l'avenir.

Quelques-uns de nos
autres projets